Les aides au déménagement

Déménager demande du temps mais aussi de l’argent ! Louer le camion de déménagement et acheter le matériel nécessaire pour emballer ses affaires revient déjà assez cher alors si l’on opte pour une société de déménagement, le budget flambe !

Heureusement, il existe des aides qui vous permettront de déménager sans vous soucier des dépenses. Mais attention, elles ne sont pas versées à tout le monde. Vous devez donc vérifier si vous pouvez en bénéficier.

1) Quand on pense au logement, on pense aux aides de la CAF pour payer le loyer, les APL. Eh bien, la CAF offre également une aide aux déménageurs qui remplissent ces 3 conditions : avoir au moins 3 enfants à charge, le déménagement doit avoir lieu entre le 3ème mois de grossesse et le mois précédent les 2 ans du petit dernier, et vous devez bénéficier de l’APL ou ALF (Allocation de Logement à caractère Familial). Vous remplissez les 3 conditions ? La CAF vous verse alors la « prime déménagement » qui peut monter jusqu’à 969,10€ pour 3 enfants avec 80,76€ par enfant supplémentaire. Il faudra donner les justificatifs de dépenses à la CAF afin de recevoir cette prime.

2) Si vous êtes inscrit comme demandeur d’emploi et que vous venez de trouver un CDI ou un CDD de plus de 6 mois mais que votre nouvelle entreprise se trouve à plus de 2h aller/retour de chez vous, vous pouvez recevoir la « prime déménagement » de Pôle Emploi. Elle ne peut être obtenue qu’une seule fois par an et par personne et peut atteindre 1500€.

3) Pour les personnes handicapées, il existe une aide au déménagement spéciale : celle de l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées). Cette aide doit être obligatoirement demandée lors d’un changement de situation professionnelle. Elle peut atteindre 765€.

4) Le Fonds de Solidarité Logement, géré par les conseils généraux, est également une aide au déménagement qui concerne les personnes vivant dans la rue, dans des logements insalubres ou menacées d’expulsion. Il faut se renseigner auprès du conseil général de votre nouveau logement pour connaître le montant de l’aide et justificatifs à fournir.

Si vous ne bénéficiez d’aucune aide, vous pouvez toujours faire un emprunt mais attention aux mensualités.

Les différentes formalités administratives du déménagement

Déménager, ce n’est pas seulement transporter des cartons et des meubles d’un point A à un point B, c’est aussi officialiser son départ et annoncer son arrivée aux différentes autorités administratives afin de toujours recevoir de leurs nouvelles !

Voici une petite liste de toutes les formalités annexes au déménagement qui sont à accomplir :

  • Tout d’abord, pour éviter de manquer un courrier important, il faut réexpédier son courrier de l’ancienne vers la nouvelle adresse. Pour cela, rendez-vous à la poste qui vous fera une réexpédition de courrier pour 6 ou 12 mois (selon votre convenance).

  • Ensuite, faîtes le changement d’adresse pour toutes les administrations mais aussi pour la banque, les assurances, les différents abonnements (internet, mobile, fixe) sans oublier de prévenir vos amis ! En cas d’oubli, la réexpédition de courrier, faite auparavant, vous permettra tout de même de recevoir les courriers marqués avec l’ancienne adresse, il ne vous restera plus qu’à la modifier !

  • Attention, chose importante à faire : vous devez vous présentez à la préfecture (ou la sous-préfecture) afin de faire changer votre adresse sur votre carte grise, ceci est obligatoire (et gratuit) sous peine d’amende ! En ce qui concerne la carte d’identité et le passeport, le changement d’adresse n’est pas obligatoire mais si vous voulez changer l’adresse, vous aurez une nouvelle carte d’identité et un nouveau passeport.

  • N’oubliez pas de fermer vos compteurs EDF et GDF de votre ancien domicile puis d’ouvrir le compteur de votre nouveau domicile et ce assez tôt afin d’avoir de l’électricité le jour de votre déménagement. Pour cela, relevez les compteurs de votre ancien logement le jour du déménagement et envoyez les relevés à vos fournisseurs, un agent passera quelques jours après pour couper les compteurs. Puis, pour ouvrir les compteurs dans le nouveau logement, il faut contacter le fournisseur et établir un nouveau contrat pour ce logement. Ensuite, un agent viendra ouvrir les compteurs moyennant une petite somme (environ 10€).

  • Le même principe est à adopter pour le compteur d’eau : si vous êtes en logement individuel, faîtes un relevé avant votre départ et contactez le Service des eaux de votre commune en leur communiquant votre nouvelle adresse afin de recevoir votre dernière facture. Puis, si vous déménagez dans un logement individuel, appelez le Service des eaux de votre nouvelle commune pour démarrer votre nouvel abonnement. Si vous quittez et/ou emménager dans un logement collectif, vous n’avez aucune démarche à faire. Vous pouvez tout de même relever le compteur d’eau par précaution.

  • Si vous voulez garder votre ligne téléphonique fixe, et que vous restez dans le même département, vous pouvez transférer votre ligne vers votre nouvelle adresse. Il y a trois options : soit vous êtes toujours client de France Télécom, soit vous êtes client d’une box internet avec téléphone mais dépendez toujours de France Télécom (dégroupage partiel), soit vous êtes client d’une box internet avec téléphone en dégroupage total c’est-à-dire que vous ne dépendez plus de France Télécom pour le téléphone fixe. Pour les deux premières options, vous devez vous adressez à France Télécom pour changer d’adresse ou résilier la ligne (n’oubliez pas de contacter le fournisseur internet du déménagement !). Pour la dernière option, vous n’avez qu’à prévenir votre fournisseur internet du déménagement.

Voilà les principales formalités à faire en marge du déménagement, en espérant que cela vous a été utile.

Cartons de déménagement : comment faire?

Lors d’un déménagement, chaque type d’objet a besoin d’un emballage particulier, mais on ne sait pas toujours lequel utiliser. Voici donc quelques conseils qui pourront vous aider.

Comment choisir les bons cartons ?

Il faut savoir qu’il existe plusieurs types de cartons :

  • les cartons standards : à simple cannelure (1 épaisseur), ils servent surtout à emballer les objets légers et assez résistants.
  • les cartons renforcés : à double cannelure (2 épaisseurs), ils servent pour emballer les objets fragiles et assez lourds.

Il est conseillé de mettre ce qui est lourd dans de petits cartons (plus faciles à porter), et réserver les grands cartons pour les choses légères. Ce sera plus simple et moins fatiguant à transporter.

Comment monter son carton ?

Pour bien monter un carton et le rendre plus solide, il existe une méthode efficace :

  • mettre le carton sur l’envers et commencer par fermer les 2 plus petits rabats, et ensuite les 2 plus grands. (On peut également croiser les rabats et alterner un petit rabat avec un grand)
  • scotcher au milieu sur toute la longueur du carton en n’hésitant pas à faire dépasser de plusieurs centimètres sur les côtés.
  • pour consolider le fond du carton et le rendre plus costaud, mettez 2 bandes de ruban adhésif en passant sur le fond et en remontant sur les 2 plus grands côtés.
  • pour fermer le carton, appliquer la même méthode de pliage que pour le fond et mettez de l’adhésif tout le long.

Astuce : Vous pouvez également appliquer du ruban adhésif dans le fond en forme de croix, pour les cartons destinés à recevoir des objets lourds.

De combien de cartons ai-je besoin ?

En règle générale, le nombre de carton dépend du volume que vous transportez et du type de carton que vous avez. A titre d’exemple, il faut une quinzaine de cartons pour un studio de 20m², une trentaine pour un appartement de 50m² et une soixantaine pour une maison de 80m². Le nombre peut vous paraître important, mais on a souvent tendance à sous-estimer le nombre d’affaires que l’on possède. De plus, des cartons trop chargés ou trop lourds ralentissent le déménagement et pourront s’affaisser ou casser sous la charge.

S’il vous reste des cartons supplémentaires que vous n’avez pas utilisé, vous pouvez toujours vous en servir pour protéger les petits bibelots ou encore vos meubles.

Bien repérer les différents cartons !

Il est nécessaire d’identifier les différents cartons, cela vous facilitera la tâche lors du déménagement. Vous pouvez fonctionner par code couleur (une pièce = une couleur) ou alors coller des étiquettes avec le contenu et la pièce de destination sur le dessus du carton, mais aussi sur les côtés (le dessus est parfois caché). Une autre solution moins coûteuse que les étiquettes consiste à écrire directement au marqueur sur le carton.

Attention à bien identifier les cartons fragiles que l’on doit manipuler avec soin. Pour cela vous pouvez vous fournir des étiquettes imprimées « FRAGILES » ou alors le marquer en grand avec le marqueur.

Bien emballer et protéger ses objets !

Pour emballer vos objets fragiles, il est recommandé d’utiliser du papier bulle ou du papier journal. Poser également une couche de film à bulles au fond du carton et une sur le dessus avant de fermer. Il est très important que votre carton soit rempli afin d’éviter aux objets de bouger et de s’entrechoquer. Pour cela, n’hésitez pas à caler les espaces restants de votre carton avec du papier kraft ou du papier journal.

Pour emballer vos appareils électroménagers ou télévision, il est conseillé de réutiliser le carton d’origine. Si vous ne l’avez plus, rassurez-vous, vous pouvez utiliser du polystyrène, à placer dans le fond du carton et au dessus de l’appareil pour le protéger.

Pour vos vêtements, rien de plus simple ! Vous pouvez les mettre dans un carton ou alors dans une valise. Pour les vêtements à suspendre, il existe des caisses penderie en carton qui permettent à vos vêtements de rester suspendu à une tringle.

Pour déménager vos meubles, la meilleure solution reste de les démonter pour gagner de la place dans le véhicule. Dans ce cas, veillez à regrouper les vis ensemble dans un sachet zip par exemple et de le scotcher à une partie du meuble. Recouvrez le tout avec une couverture pour ne pas les abîmer.

Pour vos cadres et tableaux, recouvrez-les de papier bulle  ou de film mousse pour ne pas les abîmer.

Astuce : N’oubliez pas de mettre les cartons les plus importants et dont vous aurez besoin en priorité à portée de main (vêtements, nourriture, couverts, gel douche, produits nettoyants, serviettes, etc.).

Le matériel indispensable au déménagement :

  • Carton
  • Ruban adhésif
  • Cutter
  • Film bulle
  • Papier kraft ou papier journal
  • Diable
  • Marqueur
  • Couverture

Un déménagement bien organisé

Lorsque l’on déménage sans passer par une société de professionnels, on ne veut pas qu’il y ait de casse ou d’oubli, c’est pourquoi il faut préparer son déménagement à l’avance, afin de tout organiser.

Afin d’éviter les déménagements dans la précipitation, il faut tout d’abord, avant de commencer quoi que ce soit, évaluer le volume et la quantité d’objets à déménager. Une fois cette étape faite, on peut alors se procurer tout le matériel nécessaire à un bon déménagement (mieux vaut en prévoir toujours plus que moins), c’est-à-dire, bien évidemment, des cartons, mais aussi du papier bulle pour emballer vos objets fragiles, un marqueur ou des étiquettes pour identifier le contenu du carton d’un coup d’oeil, du ruban adhésif, appelé plus couramment « scotch », épais afin de fermer les cartons et pour finir, pour les perfectionnistes, vous pouvez également investir dans un dévidoir de ruban adhésif, très pratique pour fermer les cartons tout seul et de manière plus rapide! Pour protéger vos meubles, rien de mieux que les rouleaux de mousse de protection, qui les protégeront des coups ou griffes, si vite arrivés lors du transport. Enfin, vous pouvez penser à vous munir d’un cutter, très utile une fois que vous aurez déménagé lors du déballage de vos cartons!

Vous pouvez vous procurer le matériel nécessaire à bon prix sur des sites internet, tel que www.embaleo.com, par exemple.

Une fois tout le matériel obtenu, je vous conseille de commencer à emballer tout ce dont vous ne vous servez pas ou peu, et au fur et à mesure, faire des cartons avec les choses un peu plus importantes, jusqu’à ne garder que les choses indispensables, que vous emballerez en dernier et qui vous resserviront une fois arrivé dans votre nouveau logement.

Enfin, n’oubliez pas qu’un déménagement est l’occasion idéale pour faire le tri dans vos affaires et vous débarrasser des choses inutiles dont vous ne vous servez plus!

Bon courage à tous ceux qui déménagent!

Mon déménagement sera un carton

Lors d’un déménagement, on ne sait pas toujours comment s’y prendre et on se pose des tas de questions : quel type d’emballage dois-je utiliser ?, comment emballer tel ou tel objet ? Le but étant d’obtenir le moins de casse possible.

En effet, les manières de ranger sont différentes en fonction des objets. Par exemple, on ne va pas emballer de la vaisselle de la même manière que l’on emballerait du linge de maison.

Voici donc quelques conseils sur comment choisir le bon type d’emballage, et surtout le bon carton de déménagement.

Quel carton : simple ou double cannelure? Faire le bon choix!

Carton simple cannelure- standard

Pour trouver le bon carton, il faut tout d’abord regarder le nombre de cannelures. En effet, celles-ci déterminent la rigidité du carton.

  • Le carton simple cannelure est idéal pour les objets légers et assez résistants.
  • Le carton double cannelure est plus adapté pour les objets lourds et/ou fragiles.
  • Le carton triple cannelure offre une grande résistance pour les objets très lourds et/ou fragiles.

Carton double cannuelure - renforcé

Bien protéger ses objets

Pour cela, il faut le bon matériel :

  • Le film à bulles : il protège les objets fragiles des chocs grâce aux bulles de protection.
  • Le film mousse : il permet de protéger les surfaces des coups et des griffes.
  • Le Flashpac (système de calage à base de mousse) : permet de d’épouser parfaitement la forme de vos objets et de les caler de manière optimale.
  • Le papier kraft : permet de caler le fond du carton.
  • Le carton ondulé : permet de superposer des objets, tels que des assiettes par exemple, sans griffer celles du dessous.